Après 10 ans chez Sarenza, Charlotte Dereux a fait le grand saut. Quitter le monde des souliers pour imaginer… le tee-shirt parfait – vous savez, le tout doux dans lequel on se glisse et qui va avec tout – en créant sa marque engagée et responsable PATiNE. Afin de nous proposer le nec plus ultra du basique, Charlotte et son associé ont misé sur la qualité des matières respectueuses de l’environnement (à base de jerseys tissés serrés 60% bio et 40% bio recyclé), sur la recherche du bon fit (good classic ou cool oversize), sur des couleurs vibrantes sans affreux colorants polluants (rose milkshake, blanc cheesecake, rouge tomato ketchup <3) et le savoir faire Européen. La première collection, les délicieux tee-shirts Willie unis ou floqués – Love is big, La boum la boum la boum ou encore génération winona – seront disponibles exclusivement sur le site dès début Septembre, foncez ! ;)

Crédit :  Alexandra Chalaud 

1/ Charlotte, peux tu nous parler de ton parcours jusqu’à la création de Patine ? 

J’ai fait une école de commerce, et aussi 2 ans au cours Florent :) J’ai travaillé en tant que rédac chef adjointe d’un magazine de mode, dans le digital pour des grandes marques de luxe, puis je me suis occupée de la communication et du site de SARENZA pendant 10ans.

2/ Tu viens de lancer ta marque 100% digitale d’essentiels « feel good ». Comment est né ce projet ?

Après 10 ans intenses, je voulais créer quelque chose qui me ressemble. Je vivais mes rêves dans des tableaux Pinterest, il était temps d’essayer de les réaliser ! Nicolas avec qui je travaillais depuis plusieurs années rêvait lui d’entrepreneuriat. On s’est mis d’accord très vite sur ce qui nous ferait lever le matin : un projet avec du sens obligatoirement, faire les choses bien, apprendre, et partager ce qu’on apprend. C’était la base. On a été d’accord très vite, on savait déjà travailler ensemble, alors on fait le grand saut. Des vêtements forcément car mon « grand rêve » a toujours été de créer une marque de mode.

Crédit :  Alexandra Chalaud 

3/ D’où te vient cette passion pour la mode ? Cette envie de créer tes propres vêtements ?

Mes premiers classeurs de découpages de Elle datent de 1994, ce qui ne me rajeunit pas, et je continue à découper et coller. J’ai une grand-mère très coquette et amatrice de beaux habits, et j’ai toujours été fascinée par le pouvoir du style qui va bien au-delà des tendances ou du budget qu’on peut dépenser dans les habits. Jeune ado j’étais très timide et je manquais franchement de confiance en moi. Trouver mon style m’a aidé à me sentir à l’aise partout.

Crédit :  Alexandra Chalaud 

4/ Comment ta première collection de t-shirts est-elle conçue et fabriquée ?

On a essayé 400 tee-shirts ! On a touché, regardé, analysé…j’achète du vintage depuis toujours, et on voyait bien la différence entre les beaux tee-shirts US bien épais qui vieillissent bien, qu’on chérit même quand la couleur s’est patinée, qu’ils ont des trous, et les tee-shirts tous fins qu’on trouve partout et qui tournent, grisent, deviennent importables au premier tour de machine. On a donc cherché un jersey bien épais qui garde une belle tenue, et le plus ecofriendly possible. Notre matière est européenne (le coton pousse en Turquie, est filé en Autriche puis tricoté au Portugal) et 60% bio 40% bio recyclée, son bilan environmental est donc très intéressant : 4x moins polluant pour l’eau, 1,9x moins émetteur de CO2, et le processus de création économise une baignoire d’eau par rapport à un tee-shirt conventionnel.

Crédit :  Alexandra Chalaud 

6/ Où as tu puisé l’inspiration pour créer ces tout premiers modèles ?

Pour le style on a discuté de tee-shirts avec plein de monde ! Notamment lors de sessions #patinedansmondressing : on apporte le cafe (latte soja) contre 1h de temps à parler d’habits. On a croisé ça avec notre style et nos passions : La Boum et Punky Brewster, les manches roulottées, le confort sexy, les couleurs lumineuses…Il en est ressorti nos 2 premiers fits, le Willie Classic qui est unisexe, avec un col près du cou, une emmanchure parfaite et un bord arrondi pour être beau rentré et sorti, et le Willie Cool, qui est le bon tee-shirt oversize, avec un col ouvert, dont on a roulé et piqué les manches. On a travaillé des premières couleurs, et en plus des versions « nature », on a imaginé plusieurs prints pour célébrer un peu le lancement.

7/ A quoi ressemble ton t-shirt favori, celui dont tu ne séparas jamais ?

Je ne sais pas choisir alors le top 3 : celui du concert de Regina Spektor, un tee-shirt Tortues Ninja pour enfant trouvé sur Etsy, et un tee-shirt I love New York très épais ! Et bientôt les tee-shirts PATiNE dès que la collection est livrée, je n’ai que les prototypes pour le moment !

8/ Tes 4 bonnes adresses « feel good » à Paris ?

– Bob’s Bake Shop dans le 18ème en famille, tout le temps. Ils font à manger comme on veut faire nos vêtements : beaux, hyper bons, avec de bons ingrédients. Et en essayant d’être démocratiques sur les prix.

– Popine boulevard de Ménilmontant pour une pizza… rien que d’en parler…

– O Divin, rue de Belleville là où j’achète mon vin, mes légumes, mon fromage…bon, bio, local et sympas.

– Des pains fous et du bon café au Ten Bells Bread[/], créé et tenu par des femmes chefs ultrabosseuses et bourrées de talent. #girlpower.

– Et puis SeasonBlend Burgers (tous les burgers existent aussi en version veggie)

Crédit :  Alexandra Chalaud 

9/ Une (folle) envie sur ta wishlist estivale ?

 Un cours de skate avec mon fils de 5ans et demi ! Il en rêve, mois je suis nulle, on va apprendre ensemble !

10/ Quels projets Patine à venir ? Des objets au delà des t-shirts ? Un pop-up ? Des collabs ? ;) #teasing

On a une dreamlist de collabs et évènements longue comme Guerre et Paix, mais on ne dois rien précipiter. La route est très longue, c’est dur de faire de la mode responsable, alors on doit prendre le temps de faire les choses bien. On a choisi de ne pas faire de collections, avec des saisons mais un produit après l’autre pour peu à peu constituer un vestiaire idéal. Alors on termine les préventes, on livre les tee-shirts, on écoute ce que nous disent tous nos nouveaux clients, et s’ils sont contents, tout ira bien. Slow fashion baby !

Follow PATiNE sur Facebook & Instagram 

A vous la parole :)

Comments are closed.