L’extravagance minimaliste. Deux mots à priori incompatibles et pourtant… Avec sa marque de bijoux faits main HYES, la créatrice Caroline Nedelec redéfinit avec style la sobriété, en jouant habilement avec les proportions, les formes et les reliefs. Brut, graphique, intemporel… le bijou se fait alors sculpture, en allant chercher la perfection d’un angle ou d’une facette pour habiller nos tenues, simples comme sophistiquées. Belle découverte à vous !

Caroline

F.M : Caroline, quel est ton parcours jusqu’à la création de ta marque de bijoux HYES ? 

J’ai intégré l’ESAA Dupérré en Design de Mode juste après un Bac Littéraire. Une formation très riche puisque ponctuée de stages, et orientée autant sur la création pure que sur le concept et la réflexion qui en découle. Une fois diplômée, j’ai fait de la direction artistique et du stylisme, puis j’ai commencé à travailler en free-lance pour divers magazines et marques.

HYES8

F.M : Comment est né ce projet, le déclic ? 

Il n’y a donc pas eu de véritable déclic, Hyes est né de rencontres, d’amitiés et d’heureux hasards. J’ai tout d’abord créé, avec l’aide de deux amis, une collection de vêtements qui nous a permis d’être invités au Who’s Next et de présenter notre travail. Le bijou – qui permet beaucoup de libertés dans la création -, l’objet, ainsi que le travail sur l’identité visuelle ont pris de plus en plus de place jusqu’a devenir le centre du projet. J’ai affiné mes envies au fil des mois et des années, et les collections ont naturellement mûri en même temps que moi !

HYES

F.M : Comment se passe le processus de fabrication de tes bijoux ?

Je dessine finalement très peu. Je me nourris d’inspirations diverses, qui assemblées comme un collage deviennent de nouvelles pièces. Il s’agit aussi d’une histoire de rencontres ! Parfois un artisan ou un créatif avec lequel je collabore va me proposer de nouvelles matières premières ou techniques qui vont faire naître le fil conducteur d’une collection.

F.M : Quels matériaux utilises-tu ?

Nous utilisons beaucoup de matériaux issus du domaine du design (marbre, bois, métaux) et de techniques artisanales (broderies main, gainage de cuir, ciselure…)

HYES7

F.M : Le style HYES, en 3 mots ?

Contemporain, graphique et artisanal.

F.M : Où puises tu l’inspiration pour imaginer tes créations ? 

Dans le design, l’architecture, la photographie… Un peu partout autour de moi !

HYES6

F.M : Quelles qualités doit avoir le bijou idéal selon toi ? 

Mon bijou idéal serait avant tout inattendu ! Il pourrait se porter le soir comme la journée, avec un tee-shirt blanc et un jean comme avec une robe à paillettes, et pourquoi pas par une femme comme par un homme.

F.M : 3 bonnes adresses pour shopper des bijoux de créateurs à Paris ou ailleurs ?

Chez Colette à Paris, et sur le site de Valery Demure.

HYES4

F.M : Où peut-on toucher, essayer, acheter tes pièces ?

Sur mon e-shop. A Paris chez l’Exception (20 rue Bichat, 10ème arrondissement), The Sprezzatura (133 rue de Turenne, 3ème arrondissement) et L’Habibliothèque (rue de Saintonge, 3ème arrondissement). Rendez-vous sur le site pour d’autres adresses, à l’étranger et en province.

F.M : Une envie sur ta wishlist de rentrée ? 

Un voyage et de nouvelles collaborations !

Suivre HYES sur Facebook & Instagram  

HYES3

HYES5Crédits photos : Marie Amélie Tondu / Charly Gosp et Sophia El Mir

 

A vous la parole :)

Comments are closed.