J’ai eu l’occasion, lors d’une soirée, de rencontrer l’adorable Serge, patron des Mangeries parisiennes. Nous étions une vingtaine et avons passé une soirée formidable au sein de la Petite Mangerie rue de Bretagne. Tout en longueur, le restaurant est un véritable havre de paix au milieu de la folie Parisienne. De la verdure, une décoration simple et soignée et un patron aux petits soins. Des mets généreux et originaux pour satisfaire les envies de tous. Mon coup de coeur,  le gouda à la truffe, l’essayer c’est l’adopter ! De quoi faire craquer toutes les « cheesy girls ».

1

 

JD : Serge, parle nous un peu de toi, d’où te vient cette passion pour la restauration ? Tu as toujours fais cela ?

Je détiens une maitrise d’économie, on ne peut donc pas dire que j’étais pré destiné à une fonction dans la restauration. Après avoir fait différents métiers, mon choix s’est porté vers les métiers de bouche. J’avais envie, besoin de rencontrer des gens et surtout de leur procurer de la joie. Quoi de mieux que de bons plats faits maison pour assouvir l’appétit de tous ? En 2011, j’ouvre alors la Mangerie, un véritable moyen de partage.

3

JD : D’où est venu cette délicieuse idée des mangeries parisiennes ?

Le partage est le maître mot de la Mangerie. J’ai eu envie que les clients soient dans une salle pour partager un lieu, une table et des mets. Je n’aime pas être assis devant mon assiette au restaurant. La formule tapas est déjà bien établie en Europe : l’Espagne, Israël, le Liban, la Turquie… les sorties se font en bandes d’amis. On communie au mieux autour de ces plats.

2

JD : La décoration est simple tout en étant recherchée. Avec qui as tu travaillé ?

Mes précédents voyages m’ont permis de prendre des idées de part et d’autres. L’idée est de créer une ambiance, simple et chaleureuse. Rien de mieux que des éléments d’occasions chinés sans qu’il n’y ait de choses qui se ressemblent. Le bois est pour moi l’élément essentiel pour rendre le lieu chaleureux.

4

JD : La recommandation du patron ?

Tous nos plats sont faits maison. Nous recevons toutes les matières premières le matin et les cuisiniers oeuvrent toute la journée. J’ai redécouvert, grâce au chef Adrian, des légumes qui n’existaient pas. Nous avons des plats emblématiques comme le beignet de mozzarella, les seiches à la plancha… mon plat préféré reste le saumon mariné accompagné d’un cocktail : le JUJU (pour Julie ?) composé de rhum diplomatico, jus de citron vert et quelques gouttes de gingembre.

1

JD : De nouvelles mangeries a venir ou d’autres projets pour 2015 ?

Depuis bientôt 4 ans, la Mangerie rencontre un beau succès. Depuis 5 mois, nous avons ouvert la Petite Mangerie situé au 5 rue de Bretagne Paris 03. Il serait tentant d’en ouvrir d’autres. Mais ce ne sera pas sur Paris car l’ADN de la Mangerie est la convivialité. J’ai un peu peur qu’en ayant plusieurs lieux, je perde ceci.

 

1

La Mangerie, 7 rue de Jarente, Paris 4e.
La Petite Mangerie, 5 rue de Bretagne, Paris 4e.

Suivez les mangeries parisiennes sur Facebook et Instagram.

Crédits photo plats Philippe Servent

 

A vous la parole :)

Comments are closed.