Quand Emilie vous ouvre les portes de The Office au cœur de l’immeuble des Frigos où elle a grandi, c’est bien plus qu’une table d’hôtes qu’elle vous propose, c’est un lieu intimiste et empreint d’histoire qui vous attend. Avec beaucoup de délicatesse et d’enthousiasme, elle a préparé un plat onirique et coloré, à l’image du film La vie aquatique de Wes Anderson.

BANDEAU_theoffice-3

LE PITCH

Steve Zissou, incarné par Bill Murray, part en expédition avec son équipe océanographique pour tuer le « requin-jaguar » qui a mangé son ami. Dans quel but scientifique ? La revanche. Évidemment. La vie aquatique se passe un peu sous l’eau en peignoir, pas mal sur terre en combinaison et bonnet rouge, entre créatures imaginaires, équipage hétéroclite et pirates déterminés. Tout un programme.

Voir la bande annonce

LES INGRÉDIENTS

– Cabillaud

– Légumes crus : chou rouge – concombre – oignon – betterave – tomates – orange – poivron

– Purée de courgettes jaunes – citron – curcuma

– Purée de poivrons – oranges – piment doux

– Sauce vierge

– Huile d’olive

– Sésame grillé

IMG_6455_1_OK

La vie aquatique est ton film culte, pourquoi ?

D’abord parce que j’adore ce réalisateur et ses cadrages hyper beaux, ses histoires poétiques, ses acteurs… D’ailleurs dans ce film, il se trouve qu’il y en a 4 dont je suis fan, alors les retrouver tous au casting ! Bill Murray évidemment, je suis de la génération Ghostbuster ; Jeff Goldblum parce que gamin, t’as vu Jurassic Park et La Mouche ; Owen Wilson pour son côté touchant ; Willem Dafoe qui a un rôle tout penaud. Il y a aussi le musicien brésilien Seu Jorge dans son propre rôle. Enfant, j’ai baigné dans la musique brésilienne parce que ma mère y a beaucoup vécu et mon grand frère est à moitié brésilien, alors avoir Seu Jorge qui reprend les chansons de Bowie, j’adore. C’est simple entre la musique, la mise en scène, la poésie, les petites touches de folie, les acteurs… Tous les éléments sont réunis pour que ça fasse un beau film.

Le film se passe (entre autre) sur un bateau, un espace assez confiné et atypique, comme ton cadre. C’est important pour toi ?

Énormément. Ici c’est vraiment toute ma vie. J’y ai grandi, habité, travaillé et aujourd’hui j’y lance ma propre affaire. J’ai perdu mon père il y a un peu plus de 3ans, il était photographe pour le magazine Attitude Rugby et les locaux de sa rédaction étaient ici. Avoir à mon tour mon projet professionnel dans cet endroit, c’est la relève idéale. C’est une histoire hyper importante pour moi. Le quartier des Frigos, je devais avoir 2 semaines la première fois que ma mère m’y a emmenée. C’est vraiment la maison ici. Je ne me serais jamais vu avoir un restaurant classique. Avec ma formule, j’ai gardé que les points positifs : je suis avec les gens, je cuisine pour eux, je les sers. J’ai une grande liberté.

IMG_6457_1_OK

IMG_6472_1_OK

Les films de Wes Anderson sont souvent des films d’équipes, toi tu n’as pas de brigade ?

Alors j’embauche quelqu’un en septembre à mi-temps. C’est vrai qu’au travail on n’est pas nombreux mais dans la vie j’ai ma team de potes qui vient beaucoup ici. D’ailleurs on vient de monter une association qui s’appelle À la fraiche qui a pour but l’entraide entre divers domaines artistiques. On organise beaucoup de rendez-vous ici.

Quel serait ton casting idéal pour remplir ta table d’hôtes ?

Bryan Cranston, le père dans Malcolm ; Christopher Lloyd, le doc de Retour vers le futur, il y aurait surement aussi Marty McFly ; Wes Anderson évidemment ; toute la bande du Frat Pack : Steve Carell, Ben Stiller… tous les mecs qui font partie de l’humour américain un peu potache mais très efficace. D’ailleurs le nom The Office est un petit hommage à la série.

IMG_6445_1_OK

img_6430_1

 

Qu’est-ce qui est plus cool que Bill Murray en peignoir, slip de bain et tongs, tirant sur ses preneurs d’otages ?

(Rires) Elle est géniale cette scène. C’est un des meilleurs moments de cinéma. Ça rappelle The Big Lebowski, d’ailleurs je vais te dire un truc très drôle, j’adore aussi ce film parce que j’ai moi-même joué au bowling en compétition pendant 5ans. Mais pour revenir à cette scène, c’est justement un humour très poétique quand on y pense.

Voir la scène

Comme on le disait, la musique de David Bowie accompagne tout le film, quelle bande son passes-tu à tes diners ?

Ça change assez régulièrement, en ce moment je mets de la musique assez calme, parfois je mets des playlists un peu jazzy. Tout dépend de l’événement, si c’est un anniversaire ou un diner d’affaires. Bah tiens on va regarder là ce qu’on écoute : Al Green, Alan Parsons Project, Beirut, Birdy Nam Nam, Cascadeur, The Drifters… Du récent un peu branchouille au vieux un peu ringard, voilà j’adore.

IMG_6500_1_OK

IMG_6502_1_OK

Quelle est la recette que tu as réalisée pour ce film ?

Un « Cabillaud arc-en-ciel », en référence à la scène du petit hippocampe arc-en-ciel qui est dans son sachet rempli d’eau. Pour moi ça représente l’univers de Wes Anderson. Le film est assez réaliste hormis ces animaux qui sont poétiques, fantasques, je trouve ça si beau. Je pense que c’est mon réalisateur préféré. Et une autre raison m’a poussée à faire du poisson. Enfant je n’en mangeais pas, j’ai appris à aimer ça en grandissant et maintenant c’est quelque chose que je cuisine beaucoup.

IMG_6511_1_OK

IMG_6518_1_OK

Venez avec ou sans playlist mais retenez une seule adresse pour faire le plein de couleurs et de saveurs :

THE OFFICE

19 rue des frigos, 75013

Réservez à : resa.theoffice@gmail.com

http://www.theofficelatable.com

Du lundi au samedi

De 2 à 20 convives, 40€ par tête, vin non compris.

 Suivre The Office sur Facebook

IMG_6429_1_OK

IMG_6539_1_OK

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

A vous la parole :)

Comments are closed.