La rue de Douai donne un nouveau souffle aux soirées parisiennes avec le bistrot-bar La Relance. Autour d’un canard flambé nous avons parlé des « Tontons Flingueurs », film incontournable que l’on prend plaisir à partager avec ses proches, comme la cuisine d’Adrien.

bandeau_larelance

LE PITCH

Sur son lit de mort, un truand fait promettre à son ami d’enfance, Fernand Naudin, de veiller sur ses intérêts et sa fille Patricia. En bref, Lino Ventura cogne, Bernard Blier chouine, Michel Audiard est aux dialogues et Georges Lautner à la réalisation, pour notre plus grand plaisir depuis 1963.

LES INGRÉDIENTS

– Canard

– Betteraves rouges, jaunes, chioggia

– Calvados

img_6656

Tu as choisi de faire la recette du film Les Tontons Flingueurs, pourquoi ?

C’est un film qui me rappelle mon enfance quand je passais mes vacances en famille en Normandie. Mon grand-père adorait nous le mettre. C’était l’époque des VHS du coup on regardait souvent les mêmes films et on se sortait les répliques entre cousins. On jouait dans le jardin, j’étais en cuisine avec ma grand-mère, on avait l’odeur de ses plats pendant qu’on regardait des films. Mais à l’époque j’étais plus intéressé par manger que faire la cuisine pour être honnête.

Ton grand-père vous a fait connaitre Les Tontons Flingueurs, quel film de ta génération aimerais-tu partager en famille plus tard ?

Ça dépend un peu des moments mais j’aime bien la bande de Clavier, tous les Francis Veber aussi – La Chèvre, Le Jaguar, Le Diner de cons… Ça reste des films cultes et j’ai l’impression que c’est un humour qui ne vieillit pas, typique français.

img_6673

img_6729

Lino Ventura était lutteur et a atterri dans le cinéma sans le chercher, es-tu arrivé dans la cuisine par hasard toi aussi ?

Oui et non. Au départ j’ai fais une école hôtelière avec une formation technologique. Mon premier stage était dans la cuisine et je suis tombé dans l’ancienne génération de cuisiniers, assez dure et plutôt militaire. Quand t’as 14ans tu t’attends pas à ça. Du coup je me suis plus orienté vers les métiers de la salle. Vers 21ans j’ai pris une année pour moi, je suis parti en Australie et j’ai atterri dans les cuisines d’un restaurant gastronomique où ils se basaient essentiellement sur le poisson. J’ai continué à voyager et à mon retour je me suis réellement lancé dans la cuisine.

Si les personnages étaient des ingrédients ?

Lino Ventura, il joue au dur, je le mettrai sur un ingrédient fort qui a du goût vu que c’est un cogneur qui mène sa loi. Quelque chose comme du radis, qui a du peps en bouche.

Raoul c’est le comique, un peu victime qui se fait maltraiter tout le temps. Je le verrai sur un ingrédient doux, comme de l’artichaut.

Les gardes du corps ont beaucoup de charisme, ils ont la classe, se tiennent bien droit, toujours avec leur peigne. On pourrait les associer à quelque chose de fin, élogieux, comme de la truffe.

Patricia la nièce, elle a un côté énervant et en même temps, elle est belle et gracieuse. Je la mettrai plus comme un arôme, un parfum assez subtil mais qui peut agacer. Comme du citron vert ou du yuzu, un peu fort en bouche mais s’il y en a trop, tu peux vite saturer.

img_6738

img_6739

img_6743

Quelle est la recette que tu as réalisée ?

Magret de canard flambé au vitriol de pomme.

C’est un clin d’œil à la scène de la cuisine où ils sont tous en train de s’enivrer. Pour l’anecdote, la scène était filmée avec du véritable alcool. Un des personnages en retrait dit « je sens de la pomme » puis « y aurait pas un goût de betterave ?! » Je me suis dis qu’il y avait quelque chose à faire autour de ces ingrédients, en plus ce ne sont pas des produits que j’ai l’habitude de travailler. J’ai choisi le canard parce que c’est une viande qui se marie aussi bien avec le sucré que le salé. Et forcément j’ai voulu ajouter une touche d’alcool.

Pour accompagner mon plat, je partirai sur un vin rouge léger assez fruité, plutôt du Bourgogne.

img_6693

img_6703

tontons-flingueurs-capture-ecran-cuisine-jpg

Voir la scène de la cuisine

LA RELANCE

7 rue de Douai

75009 Paris

Résa : 06 51 89 79 11

Du mardi au samedi 18h – 2h

Suivre le restaurant sur facebook

img_6710

 

A vous la parole :)

Comments are closed.