Retour sur mon voyage dans les Pouilles au coeur du talon de la célèbre botte Italienne. Au départ de Paris Orly, 3 heures de vol à peine pour arriver à l’aéroport de Brindisi puis direction notre location dans un trullo : maison typique des pouilles réservée sur le site Puglia Holiday Rentals et située dans le petit village de San Paolo.

maisontrullo

piscine

Contrairement à ce que je pensais, il n’est pas si simple de trouver des bonnes adresses dans les Pouilles… Enormément d’attrapes touristes (on en vient même à regretter la qualité et nos restaurants Italiens Parisiens) mais aussi de belles surprises, notamment les masseria (des fermes agricoles situées dans les terres) où l’on peut loger, diner mais également acheter les produits locaux cultivés sur place.

SanPaolo

STOP 1 / MARTINA FRANCA 

C’est la plus grande ville de la Vallée d’Itria, ultra animée le soir, il est très agréable de s’y balader : pour faire quelques boutiques (plutôt touristiques…), manger une glace, s’installer en terrasse pour un Spritz ou diner dans l’un des très bons restaurants de la ville.

Osteria del Coco Pazzo : Antipastis & orecchiette maison à déguster attablés en terrasse avec un verre de Spritz. 

Garibaldi bistrot : Tomates fraîches, burrata, tartare de thon, pastas et raviolis délicieux, tout est frais & fait maison par le chef. Réservez absolument pour avoir la chance d’obtenir une place en terrasse. 

PS : N’hésitez pas à aller faire un tour sur le marché qui a lieu tous les mercredis matin pour acheter quelques bons produits : fruits & légumes, fromage ou charcuterie locale, huile d’olive & spécialités en tout genre… 

MartinaFranca

MartinaFranca2

marché2

STOP 2 / GROTTAGLIE 

Cette jolie petite ville est connue mondialement pour son quartier de la céramique situé au centre de la ville. Un stop à faire absolument pour visiter les ateliers des artisans et dénicher un porte bonheur en forme de bulbe (typique de la région et que l’on retrouve dans toutes les maisons) dans l’une des nombreuses boutiques.

Grottaglie2

Grottaglie

Grottaglie4

STOP 3 / POLIGNANO A MARE

C’est l’une des plus jolies villes de bord de mer que nous ayons visité : un instant magique que de se perdre dans les ruelles pavées, admirer le coucher du soleil du haut des falaises de calcaire ou siroter un Spritz en terrasse… 

Osteria di Chichibio : brasserie de luxe au décor authentique, crustacés, poissons frais & pastas préparées sous vos yeux. L’addition n’est pas donnée, mais c’est complet tous les soirs… pensez à réserver ! 

Polignano

Polignano2

marché

STOP 4 / MONOPOLI

Ville côtière connue pour sa mer cristalline & ses plages de sable fin – je vous conseille celle de Calaparadiso beach où vous pouvez réserver un matelas pour une dizaine d’euros la journée – avant de rejoindre le village pour prendre l’apéro  – chez Vini & Panini par exemple pour déguster des planches de charcuterie/fromage copieuses ou des « tartines tapas » avec une bonne bouteille de vin Italien).

Monopoli

Vini&panini

STOP 5 / ALBEROBELLO

Pourtant très touristique, il serait dommage de passer à côté de ce village typique des Pouilles dont la particularité saute aux yeux : ses innombrables trullis classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses boutiques de produits typiques & son marché (qui a lieu tous les jeudis matin).

alberobello2

alberobello3

alberobello4

alberobello

STOP 6/ GALLIPOLI

C’est mon coup de coeur de ce voyage ! Située au bord de la mer Ionienne, la vieille ville est perchée sur une île calcaire & reliée à la terre ferme par un pont.

La journée, la ville dort… Mais sur le port situé à l’entrée de la ville, vous pourrez vous laisser tenter par un aperitivo a mare (des fruits de mer tout juste pêchés à déguster sur place : j’ai notamment goûté des langoustines crues poivre & sel préparées sous mes yeux par le pêcheur) ou faire un tour chez Blanc, un café-concept store branché perdu dans les ruelles de la vieille ville avec sa terrasse intérieure décorée avec goût, idéale pour boire un Spritz et grignoter un sandwich à l’ombre…

Pour un après-midi baignade, direction la plage de Punta Della Suina à quelques minutes en voiture de Gallipoli. Un petit coin de paradis : sable fin & eau transparente pour se prélasser au soleil…  La plage privée G beach (un poil bling) est idéale pour louer un matelas à la journée.

Le soir, les terrasses & les restaurants s’éveillent : je vous conseille de prendre un cocktail au bar Buena Vista, la déco est cheap mais c’est l’endroit idéal pour admirer le coucher de soleil avant d’aller dîner à la Pescheria Cucina Silocco : un restaurant-poissonerie avec une terrasse colorée vue sur mer. Le principe : choisir son poisson sur l’étalage (payer le poisson au poids) avant qu’il vous soit cuisiné et servi minute. Une folie !

marchépoissons

blanc

Gbeach

plagepouilles

gallipoli2

gallipoli

sunsetgallipoli

STOP 7 / GALATONE

C’est en fouillant sur TripAdvisor que j’ai dégoté ce génial restaurant un peu perdu au milieu de nulle part mais qui vaut le détour, nommé Gustavo Braceria. Au programme : un menu imposé réalisé uniquement à partir de produits locaux (0km) à 25€ par tête (vin compris). Un festin composé de multiples entrées (salades, légumes grillés, foccacia encore tiède, tempura de courgettes…) suivi par des orechiette frais avec une sauce tomate maison et fromage râpé puis par un porc caramélisé & légumes grillés, pour terminer par un dessert à base de mascarpone & coulis au chocolat. Le tout dégusté en plein air sur un terrasse coquette éclairée à la bougie. Magique.

orecchiette

STOP 8 / SANTA CESAREA TERME : 

Située à l’extrême Sud de la province de Lecce, cette petite ville qui donne sur la mer Adriatique est connue pour ses cures thermales et ses piscines de soufre. Je vous recommande la plage privée à flanc de falaise Bagno Marino Archi pour louer un matelas à la journée et/ou déguster une pizza gourmande au restaurant attenant.

santacesarea

santacesarea2

santecasarea

STOP 9 / CASTRO MARINA : 

Ici, pas de visite mais une demi-journée bateau ! Sans permis bateau, nous avons pu louer sur le port une embarcation à moteur (de 14h à 19h pour 80€ + 30€ d’essence) pour une virée en duo le long de la côte. Au programme : baignade en pleine mer, pique-nique gourmand à bord avec des produits locaux achetés au marché & sieste au soleil… ou comment se sentir seuls au monde ! ;)

castro

Castro4

castro2

castro3

STOP 10 / TRICASE

Après notre journée bateau, nous cherchions une masseria typique pour aller diner… Après quelques recherches, nous sommes tombés sur une ferme perdue dans la campagne nommée Agriturismo Gli Ulivi. Pas facile de la trouver mais cela vaut le coup ! Ici, vous dinez à la bougie en terrasse sous les oliviers, tout est frais, la plupart des plats sont préparés avec les produits de la ferme : multiples salades, artichauts, aubergines grillées, fromages, foccacia aux olives, orecchiette, grillades au feu de bois,… Les assiettes défilent, défilent, défilent… et l’addition est plutôt TRÈS légère : 20€/tête… A faire !

Tricase

STOP 11 / OTRANTO

Si je n’ai été subjugué par la ville de jour, Otranto se révèle plutôt magique le soir venu… Ballade dans les ruelles animées, Spritz sur le port au coucher du soleil, puis diner bistronomique à LaltroBaffo par la cheffe Cristina Conte : décor & service soigné, antipastis iodés (carpaccio de rouget, anchois marinés, moules gratinées…), primi piatti suivi par un espadon grillé ou des calamars poêlés… un vrai délice ! PS : Attention pensez à réserver… 

otranto2

otranto3

otranto

spritz

STOP 12 / SANTA MARIA DI LEUCA :

Je ne vous conseille pas spécialement de faire un stop dans cette station balnéaire, extrêmement touristique et sans grand intérêt (à part pour manger une glace sur le port) située à la pointe de la botte. Mais si vous êtes de passage, on y a pourtant trouvé une chouette adresse sans prétention avec une jolie terrasse ombragée, idéale pour déguster les fameuses pastas Al Vongole & des crevettes & calamars frits : l‘Hosteria del Pardo. Les plages dans le coin (du côté de la mer Ionienne) sont en revanche plutôt jolies.

merbleue

Quelques tips pour votre voyage :

  • Prévoir un voyage itinérant avec des escales dans plusieurs villes (du nord au sud) pour éviter de passer trop de temps en voiture… et optez pour une ou deux nuits dans une masseria pour profiter des joies et des plaisirs de la nature locale.
  • Je n’ai pas eu le temps de le faire mais vous pouvez visiter des fermes à fromages et assister à leur fabrication : la Caseificio Aziendale Lamapecora qui se trouve à Fasano (non loin de Monopoli) est parait-il la meilleure de la région.
  • Fuyez les restaurants du bord de mer (oui on le sait tous, mais parfois on se laisse tenter par la beauté du cadre…) qui sont souvent des attrapes touristes => Tripadvisor (bien que pas toujours fiable) s’est révélé être plutôt un bon support pour double-checker les adresses des guides… qui dans l’ensemble ont été assez déceptives.
  • Les choses à ramener : du dentifrice Marvis (qu’on trouve à 2€50 en supermarché au lieu de 9€ chez nous), des orecchiette (la spécialité locale), un porte bonheur en céramique de Grottaglie, de l’huile d’olive AOP, des produits locaux à acheter dans les masserias ou sur les marchés (bocaux de légumes cultivés à la ferme ou fromages secs par exemple).

fleurcourgette

marché3

Crédits photos : Fanny pour Cheesy Magazine (shoot Iphone)

A vous la parole :)

Comments are closed.