elsaetsixtine2

Photo : Sixtine (notre « cheesy chef ») & Elsa Muse

Pour notre 2ème session « recettes » à base de fromage, nous avons fait appel a une chouette guest – née dans le grand froid (ndlr : à côté de Lille) – pour choisir son fromage… j’ai nommé Elsa Muse ! Et je vous le donne dans le mile, comme Elsa est une vraie ch’tite, nous avons eu à imaginer 3 recettes à base de… Maroilles. Pas facile de rendre glamour ce fromage « qui pue » typique du Nord de la France (mais au goût pourtant léger) mais il fallait se lancer ! Alors challenge accepted ! :)

Une interview #Cheesy s’imposait pour en découvrir plus sur cette bouillonnante blogueuse à la fois talentueuse et créative, et surtout à la superbe crinière scandinave.

F.M : Bon Elsa, tu ne nous as pas facilité la tâche, pourquoi le Maroilles ? 

Figure-toi que je viens d’une belle région, certes bien paumée, qui s’appelle la Thièrache. Ca se situe au Nord de l’Aisne, non loin de la frontière belge. C’est une région vallonée avec beaucoup de forêts et de prairies. Tu serais étonnée par le nombre de vaches qu’on y trouve, presque plus que d’habitants! Et bien le Maroilles, fromage de vache, est fabriqué dans cette région uniquement! Il y a dans mon village une usine qui le fabrique et mon grand-père paternel en a même été le directeur. Bref, j’avais du Maroilles dans mon biberon, et maintenant c’est dans mes tupperwares le Dimanche soir!

F.M : Es tu plutôt une Miss « petit chef à domicile » ou Miss « Picard surgelés » ?

Je préfèrerais te dire que je suis un petit chef à domicile, parce que franchement je le suis quand je veux (avec un coup de pouce de mon bon vieux copain Thermomix). Mais je dois avouer que ces derniers mois je n’assure pas du tout faute de temps. Je dirais que je suis Miss « plats cantine » parce que les menus de ma semaine ressemblent à ça : pâtes carbo, purée/knackis, cordon bleu/petit-pois-carottes, pizza, riz/poisson pané, Ne me juge pas Fanny ! Ma résolution pour 2015 c’est de mieux manger, promis !

F.M : Le plat dont tu raffoles (et que tu ne rates jamais) ?

J’adore faire des Rosbeefs, c’est mon papi maternel qui m’a appris, et sa façon de faire est délicieuse (piquer avec de l’ail, et mettre beaucoup de beurre dessus avant de mettre au four. A mi-cuisson on retourne et on assaisonne. Et puis en fin de cuisson on met dans le plat des petits oignons que l’on a fait revenir avant, et on ajoute un tout petit peu d’eau avec du fond de viande). Je fais souvent une purée de pomme de terres maison avec, MIAM !

F.M : Le restaurant à Paris qui te fait saliver ?

Il y a deux restaurants juste à côté de chez moi que j’aimerais tester en ce moment : Gare aux Gorilles et le Coretta.

F.M : Ta madeleine de Proust à toi ?

Une bonne frite ! S’il y a bien un plat typique de chez moi, en plus de la flamiche au Maroilles bien sur, ce sont les bonnes frites de la friterie ! Tu peux aller dans n’importe quel restaurant, tu ne goûteras jamais des frites aussi bonnes qu’à la friterie, parole de ch’ti. Il y a trois baraques à frites dans mon village de 3000 habitants, et ma préférée c’est celle du terrain de foot. « Un’n frite/saucisse avec un’n tchiote mayo », la base ! :)

elsa

maroilles

 

RECIPE #1 : FLAMICHE AU MAROILLES

Le plat traditionnel à base de Maroilles, c’est la flamiche ! Hyper facile à faire, parfait pour grignoter entre amis à l’heure de l’apéro ! ;)

flamiche

Ingrédients :

1/2 Maroilles

200 g de farine

1 tasse à café de lait tiède

2 oeufs

10 g de levure de boulanger

80g de beurre (fondu)

1 pincée de sel

Capture d’écran 2014-11-30 à 21.28.07

Etape #1 : faire une pâte levée !

Mélanger 2 oeufs à la farine, ajouter le beurre fondu (pétrir la pâte à la main). Dans une tasse à café à part : mélanger lait tiède + levure de boulanger. Mélanger le tout pour obtenir une belle boule de pâte.
Beurrer votre moule à tarte, étendre la pâte (finement) et puis laisser la monter pendant 1 heure à température ambiante.

Etape #2 : garnir la pâte !

Quand la pâte est levée, la garnir de fine lamelles de Maroilles, puis mettre au four bien chaud pendant 15-20 min.

RECIPE #2 : POULET MOUTARDE DE DIJON ET MAROILLES & PUREE DE BUTTERNUT

Le Maroilles se marie très bien avec les viandes et le poisson, soit une sauce à part soit directement sur la viande à griller au four ! Nous avons choisi la deuxième option avec cette recette de poulet et purée de saison !

Capture d’écran 2014-11-30 à 21.27.21

Ingrédients :

4 filets de poulet

200g de Maroilles

1 oignon (classique ou rouge)

4 CS de moutarde de dijon (ancienne ou à base de cassis)

1 butternut

50g de beurre

Sel, poivre

Capture d’écran 2014-11-30 à 21.27.30

Etape #1 : les filets de poulet au maroilles

Badigeonner les filets de poulet de moutarde sur les 2 faces,  émincer un oignon puis le déposer au fond d’un plat à gratin. Disposer les filets de poulet dessus.
Recouvrir le tout de tranches de maroilles puis saler, poivrer. Vous pouvez aussi arroser de vinaigre balsamique pour faire caraméliser le tout. Enfourner 20 minutes au four à 180°.

Etape #2 : la purée de Butternut

Eplucher 1 butternut, couper le en deux (évider le) puis en petits cubes. Faites cuire à la cocotte avec de l’eau jusqu’en haut pendant 15 minutes.
Enlever l’eau, puis mixer avec 50g de beurre.

RECIPE #3 : GAUFRES A LA CREME DE MAROILLES

C’est un de mes desserts préférés de l’hiver… au sucre, au nutella, et pourquoi pas à la crème de Maroilles ? Original mais délicieux.

Capture d’écran 2014-11-30 à 21.27.56

Ingrédients :

Pour la pâte à gaufres :

200g de farine

30g de sucre

40g de beurre

40 cl de lait

2 oeufs

8g de levure de boulanger

Sel, poivre

Pour la crème de maroilles :

30cl de crème fraiche (légère)

10cl de lait

2 feuilles de gélatine alimentaire

100g de Maroilles

Sel, poivre

Capture d’écran 2014-11-30 à 21.27.44

Etape #1 : la crème de Maroilles

Mettre à ramollir les feuilles de gélatine dans un peu d’eau froide. Dans une casserole : faire chauffer 5cl de lait + 5cl de crème fraiche légère. Y ajouter progressivement des petits dés de Maroilles et les feuilles de gélatine pour obtenir une crème homogène et onctueuse. Laisser reposer à température ambiante.

Dans un saladier à part, battre le reste de la crème fraiche et du lait avec une bonne pincée de sel puis y ajouter la préparation au maroilles en fouettant. Réserver au réfrigérateur pendant 2 heures.

Etape #2 : réaliser la pâte à gaufres

Mélanger la levure avec du lait tiède + sel + sucre + poivre + beurre. A part dans un saladier, mélanger farine + jaunes d’oeufs puis incorporer petit à petit le lait tiède. Bien travailler la pâte pour éviter les grumeaux. Ajouter la levure. Battre les blanc en neige bien fermes, puis les incorporer délicatement à la pâte. Couvrir et laisser lever la pâte pendant 1h30 environ.

Faire cuire les gaufres puis les garnir en damier avec la crème de maroilles. Miam !

A vous la parole :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *