Il y a quelques mois j’ai eu la chance de rencontrer Anne-Christelle, la créatrice de l’appli mobile géolocalisée BIM qui permet de découvrir et réserver jusqu’à la dernière minute les meilleurs restaurants autour de vous, recommandés par les chefs et les influenceurs les plus pointus de chaque ville. Toujours en chasse de la dernière adresse gourmande à tester, j’ai immédiatement été séduite par le concept révolutionnaire de cette entrepreneuse au caractère bien trempé et à la tête bien faite. Dites bye bye aux dérapages non maitrisés (tu sais où on peut se faire une bonne table dans le coin ? Heu..), à vos frustrations (quoi ? vous n’avez plus tables disponibles avant 1 mois ?) et à vos longues heures de recherches Google pour dénicher LE city guide Tokyo, Londres ou Berlin… qui vous offrira plaisir et satiété pendant votre voyage. Restaurants, caves à manger, street food, bars… BIM est là pour vous sauver. Rencontre & explications ! ;)

Capture d’écran 2016-04-08 à 17.36.20

F.M : Anne-Christelle, quel a été est ton parcours avant de te lancer dans la création de ton application mobile Bim ?

Hello, je suis Anne-Christelle, mais beaucoup m’appellent Anoushka (à commencer par ma mère !). Je suis née à Paris il y a 25 ans, puis j’ai passé une dizaine d’années à Bordeaux où j’ai fait une prépa HEC avant d’intégrer Reims Management School puis de revenir à Paris où je vis depuis 6 ans.

J’avais envie de comprendre les rouages de la création et gestion d’entreprise, comme pour me préparer à l’entrepreneuriat ;) Du coup, je me suis spécialisée en finance et stratégie j’ai travaillé pendant mes 2 années de Master chez Ernst & Young, où j’ai eu la chance d’avoir rapidement des responsabilités dans le cadre de missions pour des sociétés du CAC40. Ensuite j’ai travaillé dans des fonds de private equity où j’ai analysé des dossiers d’investissement de plusieurs millions d’euros. Une bonne école pour se préparer à lever des fonds pour sa propre boîte ;)

Capture d’écran 2016-04-08 à 17.37.27

F.M : Comment est né ce projet, quel a été le déclic, le point de départ ?

D’abord je dois avouer que je suis gourmande et passionnée de gastronomie depuis toujours. « Early-adopter », voire geekette, disons les mots, j’ai toujours été à l’affut des innovations digitales, à vouloir tester toutes les applications ou réseaux sociaux qui se lançaient.

J’ai eu la chance de beaucoup voyager et c’est justement à l’occasion d’un voyage à Tokyo en 2014 que j’ai eu un vrai déclic. Je voulais tout simplement découvrir les adresses qui faisaient l’âme de cette ville, recommandées par des sources de confiance. Et puis évidemment, pouvoir les réserver en un clic, sans avoir besoin de passer un coup de fil (mon japonais est trèèèèèès approximatif).

J’ai eu beau chercher encore et encore, je n’ai trouvé aucune application ou site Web qui réponde à ce besoin partagé par tous ceux qui aiment manger et voyager. Et comme le timing semblait idéal (moyens technologiques nécessaires, modes de vie et de consommation sociale), j’ai décidé de me lancer dès mon retour à Paris. Et Bim !

Capture d’écran 2016-04-08 à 17.42.56

F.M : Le concept en quelques mots ?

Bim a deux facettes : la 1ère c’est de permettre d’obtenir à la dernière minute une des tables les plus difficiles à booker à Paris. Concrètement, on est jeudi soir, comme souvent je vais diner avec des amis, et on cherche un endroit ou passer un super moment. Etonnamment c’est souvent moi qui m’en charge ;) Comme on est pas du genre à réserver 2 semaines en avance mais recherche un resto canon, c’est souvent très compliqué d’obtenir une place là où on souhaite aller (au bout de 10 coups de fils, 9 restos complets et 1 place sur liste d’attente qui aboutira rarement). Avec Bim, je suis notifiée dès qu’une table se libère dans l’un des restaurants que l’on adore (Frenchie, Sola, Gare au Gorille, le Bachaumont…), je la réserve en un clic et partage l’info à mes amis. Et Bim ! Finies les 3 semaines d’attente ou l’heure perdue au téléphone à chercher en vain LA table.

La 2ème facette de Bim est de permettre d’accéder dans chaque ville aux 100 meilleures adresses de chaque catégorie (gastronomique, bistronomique, streetfood ..), grâce une sélection hyper pointue établie en croisant plus de 200 sources de référence mais aussi grâce à l’accès aux adresses préférées de ses amis et de ses influenceurs favoris.

Capture d’écran 2016-04-08 à 17.37.07

F.M : En quoi ton appli est-elle différente des Foursquare, TripAdvisor ou autres guides branchés comme Le Fooding ?

Avant tout : l’expérience à 360° qui permet non seulement de découvrir les meilleurs restaurants mais aussi d’obtenir une table à la dernière minute dans les restaurants les plus difficiles à réserver de la ville ; en plus on peut s’abonner à ses restos préférés et être notifié avant tout le monde quand une table se libère.

Le design : la qualité des visuels, la corrélation entre l’expérience et l’identité graphique.

Le contenu : on est la seule appli à proposer une sélection des 100 meilleures adresses de chaque catégorie, dans chaque ville ; sur Bim la street food et la gastronomie cohabitent parfaitement.

La dimension sociale : la découverte des QG de ses amis et influenceurs préférés ! La dimension globale : on a la chance de pouvoir voyager de plus en plus facilement, du coup Bim n’a pas de frontières : propose déjà une sélection d’adresses dans les principales villes françaises mais aussi à Barcelone, Tokyo, Singapour, Los Angeles, Londres… et on ne compte pas s’arrêter là ;)

Btw, on recherche des business developper pour rejoindre notre dreamteam, donc n’hésitez pas à nous écrire sur jobs@bimapp.io

Capture d’écran 2016-04-08 à 17.42.38

 F.M : A qui cette appli est-elle destinée?

A tous ceux qui aiment bien manger, voyager… se faire plaisir en somme !!

F.M : En lifestyle guru que tu es, peux tu partager avec nous tes bonnes adresses à Paris ? 

Téléchargez Bim, vous découvrirez toutes mes adresses préférées sur mon profil, à Paris mais aussi Tokyo, Barcelone, Los Angeles, Bordeaux, Marseille, Singapour et Londres ! ;)

F.M : Quels sont tes projets (pro et perso) à venir en 2016 ?

Lancer Bim à l’étranger, voyager, apprendre le kite surf avec Mai Tai, une communauté d’entrepreneurs amoureux de sports extremes que j’ai rejoint il y a quelques mois !

Capture d’écran 2016-04-08 à 17.44.10

Découvrir Bim sur Iphone ou Android

Suivre Bim sur Facebook, Twitter ou Instagram et découvrir le magazine avec plein de bonnes adresses !  

A vous la parole :)

Comments are closed.