Croisée lors d’un pop up store au moment des fêtes (aux côtés de Claire – créatrice de Fauvette) je suis tombée sous le charme des bijoux de Louise Damas, créatrice de sa marque éponyme. Des bijoux colorés, fins, élégants inspirés des héroïnes de romans, qu’elle imagine en mixant des matières nobles et précieuses : laiton, pierres, cristaux, or… que l’on retrouve notamment dans sa nouvelle collection, à découvrir ci dessous ! ;)

Portrait Louise Damas

F.M : Louise, quel est ton parcours jusqu’à la création de ta ligne de bijoux ? 
J’ai fais des études de Lettres à la Sorbonne. Je suis autodidacte dans le milieu du bijou, je n’ai jamais fait de formation. J’ai toujours fabriqué des objets, des bijoux, toutes sortes de petites choses. Un jour, j’ai décidé de créer un univers autour de mes créations et la marque est née.

F.M : Comment se passe le processus de fabrication d’un bijou ? 

Lorsque j’ai une idée, il y a plusieurs options. Soit je ne suis pas à l’atelier et je dois donc noter mon idée (j’utilise des phrases car je ne sais pas dessiner, je fais parfois des schémas mais je n’appellerais pas ça des croquis…), soit je tente de réaliser directement le prototype si j’ai les outils adéquats sous la main.Pour créer mes bijoux j’utilise du laiton. Je soude, je coupe, j’assemble. J’amène ensuite la pièce chez le doreur, et une fois le bijou doré, je le sertis avec des pierres ou des cristaux.

Diptyque 1Crédit : Nelson Tiberghien

F.M : Les bijoux Louise Damas, en 3 mots ?

Originaux, colorés, hétéroclites.

F.M : Où puises tu l’inspiration pour tes créations ? 

Ma source d’inspiration principale est la littérature. Comme je lis beaucoup, je m’inspire des héroïnes de romans pour créer mes bijoux. Ce ne sont pas des transcriptions exactes de ce que je lis, ce sont plutôt des inspirations abstraites ; des traits de caractère, une phrase particulière, une relation, une atmosphère… Chaque collection porte le nom d’une héroïne et est accompagnée d’une citation que je choisis avec soin.

F.M : Quelle est ta pièce coup de coeur ?

La bague Mrs C. D’abord car je me suis inspirée d’une de mes oeuvres préférées pour la créer, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Zweig. Mais également parce que j’aime beaucoup son design particulier et le mélange des formes et des couleurs. Je la porte presque tous les jours.

Diptyque 2Crédit : Nelson Tiberghien

F.M : Quelles qualités doit avoir le bijou idéal ? 

Le bijou idéal doit avoir une valeur sentimentale.

F.M : Quels sont les créateurs qui t’inspirent le plus ?

Les créateurs qui m’inspirent sont ceux qui m’entourent. Ceux que j’ai rencontrés dans mon parcours et qui m’ont aidée, avec qui j’ai échangé des idées, des inspirations, des collaborations. C’est cette synergie qui nourrit la créativité.

F.M : Où peut-on toucher, essayer, acheter ta collection ?

Dans mon atelier/showroom sur rendez-vous dans le 11ème arrondissement, ou chez mes revendeurs, listés sur mon site.

Diptyque 3Crédit : Nelson Tiberghien

F.M : Une envie sur ta wishlist estivale ?

Un beau voyage !

F.M : Le « bijou-faux pas » ultime ?

Les copies en toc vendues dans les grandes enseignes de mode.

Suivre Louise sur Facebook et Instagram

JD1Crédits : François Civil
JD2Crédits : François Civil
JD3Crédits : François Civil
Mon coup de coeur : Tome II / Chapitre I

A vous la parole :)

Comments are closed.